Déjà plus de 144 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto entrepreneurs : Et si vous recrutiez un(e) stagiaire ?


07-06-2021     Par

Vous êtes auto-entrepreneur, votre activité se développe, les missions se multiplient, ou bien vous avez tout simplement envie de partager votre passion et votre savoir-faire ? Pourquoi ne pas inviter un(e) stagiaire à rejoindre l'aventure à bord de votre micro-entreprise ?

Il est tout à fait possible de recruter un(e) stagiaire lorsque vous êtes auto-entrepreneur, et cela peut vous apporter de nombreux avantages, sans alourdissement administratif. 

Des avantages : Pour vous, et pour votre stagiaire ! 

Tout d'abord, il est important de comprendre que vous allez accueillir une personne issue d'une formation ou d'un projet pédagogique : autrement dit, votre stagiaire pourra vous apporter les dernières évolutions, informations et techniques qui concernent votre secteur d'activité. A travers cette touche de fraîcheur, vous bénéficierez d'un regard neuf et ouvert sur le monde professionnel, ce qui peut vous permettre d'améliorer les process en application dans votre activité. En contrepartie, votre rôle sera d'apporter à votre stagiaire votre savoir et votre expérience professionnelle tirés de votre secteur d'activité, avec un meilleur recul sur la société et les relations dans le monde du travail. 

Les étudiants ont soif d'apprendre, et si vous leur donnez l'opportunité de s'investir et de gagner en compétences dans un environnement professionnel sain, ils vous rendront leur épanouissement x1000 !

Et puis, qui dit stagiaire, dit café et photocopies à volonté ! (On plaisante, ne faites pas ça. Vraiment.)

 

Mais est-ce que tous les secteurs de l'auto-entrepreneuriat sont concernés ?

A priori, tant que les missions du stagiaire coïncident avec son projet pédagogique, il n'y a pas d'indications spécifiques quant aux secteurs d'activités autorisés ou non à prendre un stagiaire dans le milieu de l'auto-entrepreneuriat. 

En revanche, plusieurs interdictions sont à prendre en compte ! 

Les tâches comportant un risque pour la santé ou la sécurité du stagiaire ne peuvent pas lui être confiées. Aussi, il ne pourra pas effectuer d'emploi saisonnier, ou encore de tâche récurrente à un poste de travail permanent (travail à la chaîne sur un poste de travail par exemple, un(e) stagiaire ne doit pas être soumis à un rythme de production/rendement). Un(e) stagiaire ne pourra pas non plus venir en remplacement d'une autre personne à un poste salarié (même temporairement). 

 

C'est parti ! Quelles sont les modalités du stage ? 

En tant qu'auto-entrepreneur, plusieurs choix s'offrent à vous. Vous avez la possibilité d'accueillir un(e) stagiaire pendant une durée maximale de 6 mois ! La durée du stage va déterminer la rémunération, ou plutôt la gratification du stagiaire. 

  • Si la durée du stage ne dépasse pas 2 mois, plus précisément 7 heures par jour sur 44 jours, la gratification du stagiaire n'est pas obligatoire, mais possible si vous le souhaitez. 
  • Si la durée du stage dépasse les 2 mois, vous devrez mettre en place une gratification.

La gratification minimale horaire doit être de 3,90 euros (montant 2021). Si vous choisissez ce montant, vous n'aurez pas à verser de cotisations patronales ou salariales, sauf pour la partie supérieure à 3,90 euros (dans le cas où vous choisiriez une gratification horaire supérieure à la gratification horaire minimale).

 

Le suivi de votre stagiaire en micro-entreprise

Une convention de stage devra être définie et signée entre vous, le stagiaire et son établissement. Les informations importantes doivent y figurer, notamment les missions, le lieu d'exercice du stage, la durée du stage, sa gratification (pour un stage de plus de 2 mois), vos coordonnées mutuelles et la liste des avantages du stage (prenez vous en charge les transports ? les repas ?)

Vous devrez aussi échanger régulièrement avec son professeur référent et l'informer du bon déroulement du stage (ou pas ! En cas de problèmes récurrents rencontrés avec votre stagiaire, il faudra aussi vous référer à son professeur pour discuter d'une solution à mettre en place). 

A l'approche de la fin du stage, une grille de notation vous sera remise dans le but d'évaluer les compétences et savoirs-être de votre stagiaire.

 

Comment gérer les assurances au sein de votre micro-entreprise pendant la période du stage ? 

Vous devez vous assurer que votre stagiaire dispose bien d'une assurance responsabilité civile dans le cadre d'éventuels dommages causés de sa part durant la période du stage. 

En revanche, vous assurez le stagiaire en cas de dommages subis de sa part durant la période du stage (trajets entre le travail et le domicile compris).

 

De nombreux enjeux pour votre stagiaire !

A l'issue de ce stage, votre stagiaire doit pouvoir valider son cursus scolaire et avoir effectué des missions intéressantes et enrichissantes.

Un(e) stagiaire doit effectuer un stage qui correspond à la formation qu'il suit dans son établissement. Les missions qui lui sont confiées pendant le stage doivent être en accord avec son domaine d'étude ou de formation. 

Vous serez responsable de le former, et devrez lui consacrer du temps pour l'accompagner et lui permettre de performer dans ses tâches ! 

Aussi, il est important de lui prévoir un espace adéquat pour l'accueillir et lui permettre de travailler dans de bonnes conditions.

 

 

Si un stagiaire postule auprès de votre activité, c'est qu'il est intéressé par ce domaine. Montrez-lui les différentes facettes du métier et partagez vos connaissances ! Il pourrait vouloir continuer à travailler à vos côtés après l'acquisition de son diplôme, qui sait ?

 


Auto Entrepreneurs : Se lancer dans l'écologie et l'environnement

Auto Entrepreneurs : Être auto entrepreneur et salarié, c'est possible !