Déjà plus de 154 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto-entrepreneurs : Définir une stratégie de communication digitale en 3 étapes.


08-03-2022     Par

Qu'est ce qu'une stratégie de communication digitale et quels bénéfices pour une micro-entreprise ?

Également appelé stratégie de marketing digitale, c'est un plan d'action mené sur plusieurs canaux de communication digitale dans le but d'atteindre des objectifs commerciaux, de notoriété, ou autres. Une stratégie de communication digitale peut s'adapter à tout type d'entité, qu'il s'agisse d'une micro-entreprise, d'une marque ou d'un artiste. Elle fait partie intégrante et vient appuyer la stratégie de communication globale.

"En 2021, 69,4 % de la population mondiale achetait sur Internet en 2021"*1 : établir une stratégie de communication digitale lorsqu'on exerce une activité de vente en ligne est essentiel. Mais en réalité, tous les secteurs d'activité sont concernés et peuvent bénéficier d'un réel impact positif sur leur chiffre d'affaires grâce à une stratégie bien ficelée. 

4 chiffres pour prendre conscience des opportunités de la communication digitale : "On compte près de 4.48 milliards d'utilisateurs de réseaux sociaux actifs dans le monde. Les réseaux sociaux influencent les activités d'achat des consommateurs de 23 %. 45,8 % des consommateurs déclarent préférer contacter une entreprise par messagerie (via les réseaux sociaux) plutôt que par e-mail. 71 % des consommateurs qui ont eu une bonne expérience sur les réseaux sociaux avec une marque sont susceptibles de la recommander à d'autres personnes."*2

 

ETAPE 1 - 3 prérequis pour situer votre auto-entreprise avant de vous lancer

Pour construire votre stratégie de communication digitale, vous devez d'abord définir clairement les offres ou services que vous mettez en avant, auprès de quel public et dans le but d'atteindre quel(s) objectif(s).

Le principe même d'une micro-entreprise s'établit autour d'une offre ou d'un service. Et pourtant, il n'est pas toujours évident de l'exprimer de façon simple et efficace. Pour vous aider, il est possible de recourir à une analyse SWOT afin d'identifier les axes d'améliorations et les champs d'opportunités, mais aussi surveiller et corriger les aspects de vos services qui vont potentiellement être source de risque. Ainsi, vous communiquez sur des axes que vous avez retravaillés et que vous maîtrisez à 100 %.

La clé d'un bon positionnement marketing implique que vos offres correspondent à 5 critères : simplicité/clarté, attractivité, différenciation, rentabilité et pérennité.

Les objectifs que vous allez chercher à atteindre via votre stratégie de communication digitale peuvent être extrêmement variés, il convient donc de les sélectionner avec soin : ils doivent être spécifiques, mesurables, réalistes et temporellement définis. 

Par exemple, vous pourriez vouloir construire une communauté autour de vos produits. Si vous disposez d'une boutique en ligne, votre objectif peut être de pousser vos cibles vers votre plateforme pour augmenter vos ventes ou le trafic sur votre site internet. La notoriété et la réputation de votre entité sont aussi un enjeu crucial pour séduire et convaincre de futurs clients. En fonction de votre activité, plusieurs objectifs peuvent coïncider : à vous de définir les plus pertinents et réalisables à votre échelle. 

La dernière étape avant de vous lancer est de définir votre cible, pour être capable de personnaliser un maximum le contenu que vous allez diffuser. Vos produits et services vont possiblement correspondre à une personne précise : pour l'atteindre efficacement et éviter de perdre votre temps ou vos finances, essayez de la caractériser un maximum. Par exemple, vous pouvez vous servir des critères suivants : l'activité professionnelle, le secteur géographique, l'âge, le sexe, le niveau de revenu et les centres d'intérêts.

 

ETAPE 2 - Découverte et sélection de vos supports de communication digitale

3 types de canaux sont repérables sur le web : 

  • les moteurs de recherches : idéal pour le SEO (référencement naturel), et les ADS (publicités payantes).
  • les marketplaces : à ne pas négliger pour y exposer vos produits et services et toucher une cible directement concernée. On retrouvera par exemple Amazon, Booking, Travaux.com, Seloger.com.
  • les comparateurs : parfait pour vous démarquer et faire parler vos points forts, comme par exemple sur Google Shopping. 

"84 % des consommateurs d'aujourd'hui pensent qu'un site web rend votre entreprise plus crédible que les entreprises qui n'ont que des profils de réseaux sociaux. 56 % des gens déclarent même qu'ils ne feraient pas confiance à une entreprise sans site web."*3 Être présent sur le web avec un site internet est aujourd'hui primordial autant pour les grandes entreprises que pour les micro-entreprises. Un site internet pour votre activité d'auto-entrepreneur vous permettra d'acquérir de la crédibilité auprès de vos prospects et d'asseoir la notoriété de votre business.

En ce qui concerne les réseaux sociaux, ils proposent un large panel d'atouts et d'avantages en fonction de vos objectifs. Vos deux principales perspectives sur ces derniers seront l'animation (aussi appelée Community Management, à travers du contenu intéressant et régulier) et la publicité (Ads). Les 4 principaux réseaux sociaux sont Facebook, Instagram, LinkedIn & Twitter. "Le taux d'engagement sur Instagram est 50 fois supérieur à celui de Facebook et 120 fois supérieur à celui de Twitter."*2
De nombreuses alternatives ou nouveautés viennent compléter et challenger ces réseaux : on peut notamment citer Tik Tok ou Pinterest.

Quel que soit le support que vous allez utiliser, il convient de s'adapter à son format et à ses usages pour que vos actions soient pertinentes. Pour mieux cerner les spécificités des réseaux sociaux, vous pouvez bénéficier d'une formation gratuite financée par la BPI, en collaboration avec Evoliz & Endrix : "J'augmente mes ventes en flèche".

Vous devrez aussi établir une charte éditoriale dans vos contenus : sur quel ton vous adressez-vous à votre cible ? Utilisez-vous un langage plutôt soutenu ou décontracté ? Intégrez-vous des émojis dans vos textes ? Êtes-vous davantage court et concis, ou laissez-vous votre plume s'emballer vers plusieurs minutes de lecture ?
Cette étape est importante à définir, mais il faut surtout y instaurer de la régularité pour que votre cible puisse vous identifier et se souvenir de vous. Vos services et vos produits seront directement assimilés à votre identité sur le web, cela peut donc avoir un impact non-négligeable !

Raconter son histoire ou trouver une méthode innovante pour présenter son auto-entreprise et ses services n'est pas chose facile : n'hésitez pas à mettre en place une veille pour repérer les pratiques de vos concurrents ou des entreprises du même secteur d'activité. 

ETAPE 3 - Anticiper, analyser et adapter : un incontournable pour le succès de votre stratégie

Si vous avez suivi les étapes 1 et 2 de cet article, vous avez à présent un plan et les idées claires quant au futur de votre stratégie digitale. Cependant, il nous reste un point important à définir : les limites de votre investissement (et ce qu'il s'agisse de finance ou de temps) !

Vous devez en effet analyser votre trésorerie pour déterminer quel budget vous pouvez (et souhaitez) investir dans votre stratégie de communication digitale. L'ampleur de vos actions publicitaires dépendra de cet aspect, mais pas que : si vous décidez de faire appel à des ressources externes pour vous épauler dans votre stratégie (par manque de temps ou de compétences sur des sujets précis), il faudra le prendre en compte dans votre budget de communication digitale. Une stratégie de communication digitale demande de la disponibilité : il faut se poser sur le sujet pour réfléchir aux bonnes opportunités, surveiller son évolution, réajuster les actions et analyser les résultats ! 

Pour vous aider à analyser, mais surtout à comprendre les résultats de votre stratégie de communication digitale, vous pouvez utiliser des KPI (indicateurs clés de performance) à travers un fichier de reporting : vous y noterez toutes les informations correspondantes aux KPI choisis et ce, à une fréquence définie au préalable : par exemple une fois par semaine, une ou 2 fois par mois... Attention toutefois, votre patience sera mise à rude épreuve ! Ne baissez pas les bras, et prenez le temps de tester plusieurs stratégies.

Infographie de LK Conseil 

Sources :
*1 d'après une étude réalisée par Alioze
*2 d'après une étude réalisée par HubSpot
*3 d'après un article de Millenium Digital 

Webinaire "Comment développer sa communication digitale" ?


Auto Entrepreneurs : Règlement du jeu concours myAE Saint Valentin

Auto Entrepreneurs : Est-il obligatoire de souscrire une/des assurances ?