Déjà plus de 175 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto entrepreneurs : Les bonnes pratiques pour améliorer facilement la gestion de trésorerie !


29-03-2023     Par

Un auto-entrepreneur doit être à la fois le cerveau et les bras de son entreprise.

Il doit prendre des décisions stratégiques et est confronté à de nombreux défis pour assurer la croissance de son entreprise : attirer de nouveaux clients, fournir des services de qualité, gérer efficacement ses finances, etc. Parmi eux, la gestion de trésorerie est l'un des aspects les plus critiques car elle permet de suivre les flux entrants et sortants et de garantir l'existence de fonds nécessaires pour assurer la pérennité de l'entreprise. Cependant, pour de nombreux auto-entrepreneurs, la gestion de trésorerie est un défi constant à cause du manque de temps ou encore de l'absence de connaissances et de compétences en la matière.

Dans cet article, nous allons présenter 6 bonnes pratiques pour améliorer facilement la gestion de trésorerie d'une entreprise.

Les bonnes pratiques pour améliorer la gestion de trésorerie

Planification financière à court, moyen, et long termes

Pour la planification financière à court terme, les auto-entrepreneurs doivent tenir compte de leurs factures à payer, de leurs coûts variables et de leurs revenus attendus pour s'assurer qu'ils disposent de suffisamment de liquidités pour couvrir leurs dépenses courantes. À plus long terme, la planification doit tenir compte plus globalement de la stratégie de l'entreprise, des investissements nécessaires et des objectifs financiers à atteindre.

En utilisant une approche à la fois à court, moyen et long termes, les auto-entrepreneurs peuvent améliorer leur plan de trésorerie en anticipant les fluctuations de leurs revenus et de leurs dépenses, en évitant les impayés et les dettes, et en planifiant les investissements futurs nécessaires pour accroître leur entreprise.

Suivi régulier des entrées et sorties 

Un suivi rigoureux des flux entrants et sortants implique la mise en place d'un système qui permet de traquer toutes les sources de revenus et de dépenses de l'entreprise. Pour les entrées, il s'agit généralement de paiements de clients, de ventes de produits ou de services, ou d'autres sources de revenus. Quant aux flux sortants, il est souvent question de frais généraux, de coûts variables, etc.

Établir un suivi régulier des entrées et sorties d'argent permet donc de mieux comprendre la situation financière d'une entreprise et de prendre des mesures proactives pour garantir une trésorerie saine et stable à long terme.

Établissement d'un budget prévisionnel

Pour élaborer un budget prévisionnel, les auto-entrepreneurs doivent tenir compte de leurs sources de revenus, de leurs coûts fixes et variables. Il est également important d'évaluer les dépenses ponctuelles ou imprévues qui peuvent survenir et affecter la trésorerie de l'entreprise.

Un budget prévisionnel réaliste permet au dirigeant de mieux contrôler ses dépenses et de prendre des décisions éclairées pour la croissance de l'entreprise. Cela facilite également l'anticipation des flux de trésorerie et l'ajustement du prévisionnel en conséquence.

Facturation rapide et régulière

Il est important de définir une politique de facturation claire et transparente dès le début de l'activité. Cette politique doit comprendre les délais de paiement, les moyens de paiement acceptés ainsi que les éventuelles pénalités de retard en cas de non-paiement dans les délais impartis.

Il est également important de s'assurer que les factures envoyées sont claires, complètes et conformes aux normes fiscales en vigueur. En cas de doute, se faire conseiller par un expert-comptable ou un avocat spécialisé est fortement conseillé.

Négocier des délais de paiement avec vos fournisseurs

Pour négocier des délais de paiement avec des fournisseurs, il est important de communiquer clairement avec eux. Il convient d'expliquer les besoins de trésorerie de l'entreprise et de demander si ces fournisseurs seraient disposés à accorder des délais de paiement supplémentaires. Cette communication doit se faire avant l'échéance des paiements afin de leur donner suffisamment de temps pour réagir.

Lors de la négociation, il est primordial de définir explicitement les termes de l'accord. Cette définition peut comprendre la durée de l'extension de paiement ainsi que toutes les conditions supplémentaires, telles qu'un intérêt supplémentaire pour le retard de paiement.

Une fois l'accord conclu, il est impératif d'en respecter les termes. Si un délai de paiement plus long a été convenu, il faut absolument veiller à respecter la date limite de paiement. Cela contribuera à maintenir une bonne relation avec les fournisseurs et renforcera la réputation professionnelle de l'entreprise.

Logiciels de gestion de trésorerie

L'utilisation d'un logiciel de trésorerie est l'une des meilleures méthodes pour gérer efficacement sa trésorerie. Ces logiciels permettent de suivre en temps réel les flux d'argent entrants et sortants, de planifier le flux de trésorerie, de minimiser les erreurs et de prendre des décisions éclairées pour l'avenir de l'entreprise.

Lorsque l'on choisit un logiciel de gestion de trésorerie, il est important de s'assurer qu'il convient aux besoins de l'entreprise et qu'il propose des fonctionnalités telles que le suivi des factures clients/fournisseurs, la gestion des recettes et des dépenses, ainsi que la projection de flux futurs. L'outil doit également être facile à utiliser, avec une interface intuitive qui ne nécessite pas de formation complexe.

Conclusion

En définitive, une gestion de trésorerie optimisée est indispensable pour garantir la pérennité et le développement d'une entreprise, en particulier pour les auto-entrepreneurs. En appliquant les bonnes pratiques présentées dans cet article, ces derniers pourront surveiller leurs flux de trésorerie, planifier leur budget, facturer efficacement leurs clients, réduire les coûts et éviter les risques financiers.


Auto entrepreneurs : Vos nouveaux plafonds de chiffre d'affaires et taux de cotisations sociales 2023

Auto entrepreneurs : Point sur la déclaration 2023 du revenu 2022.


INSCRIPTION GRATUITE
Ouvrez un compte sur myAE