Déjà plus de 140 000 membres. Vous aussi créez un compte gratuitement ou connectez-vous

Actualités de
l'auto entrepreneur

L'information auto entreprise et micro entrepreneur


Auto Entrepreneurs : Et si votre auto-entreprise devenait votre job étudiant ?


09-09-2021     Par

Entrepreneur dans l'âme, vous pouvez choisir de débuter votre activité en étant toujours sur les bancs de l'école !

Parmi les différentes opportunités de l'entrepreneuriat, il existe un statut dédié aux étudiants : étudiant auto-entrepreneur. On le sait, la rentrée apporte son lot de nouveautés, de stress, de rencontres, mais aussi... d'aventures ! 
Pourquoi pas se lancer dans celle de l'auto-entrepreneuriat ?

La bonne astuce du statut "étudiant auto entrepreneur"

Si vous êtes étudiant auto-entrepreneur, vous cumulez à la fois les avantages du statut étudiant et ceux du statut auto-entrepreneur : vous êtes rattaché au régime de vos parents qui va continuer à assurer vos remboursements et vous bénéficiez en plus de la sécurité sociale des indépendants (pour laquelle vous devez tout de même payer certaines cotisations). C'est un bon moyen pour cumuler des activités professionnelles en parallèle de vos études, mais aussi en parallèle de votre stage, alternance, CDI ou CDD... En effet, pour maximiser vos revenus, vous êtes également libre de travailler pour plusieurs agences ou patrons à la fois ! Vous pouvez donc prétendre à une meilleure rémunération, d'autant plus que vous avez moins de charges à payer qu'avec un contrat classique (CDD ou CDI). 

Il faut normalement être majeur pour être étudiant auto-entrepreneur, mais le statut est aussi disponible pour les mineurs sous certaines conditions.

Un véritable atout pour intégrer le marché du travail

Plus de 54% des jeunes de 18 à 35 ans veulent entreprendre(*), certains n'attendent pas la vie active pour se lancer et le font pendant leurs études : le statut d'étudiant auto-entrepreneur convient parfaitement à cette situation. 

Pour les plus déterminés, l'exercice d'une activité directement en relation avec leurs études est un détail qui saura faire la différence sur le CV pour leur avenir professionnel.

 (*)Selon une étude de l'institut OpinionWay pour la plateforme de crowdfunding Ulule.

Une offre d'emploi plus conséquente pour les auto-entrepreneurs

De plus en plus de jobs s'ouvrent aux étudiants auto-entrepreneurs ! On peut retenir des plus connus : pet sitter, coursier, graphiste freelance, professeur indépendant, traduction en ligne, livraisons à vélo, ou encore hôtessariat, animation commerciale, distribution de flyers, vente, service en restauration, etc. 

Aussi, les mises en relation entre étudiants auto-entrepreneurs et clients sont aujourd'hui accessibles, notamment via des plateformes en ligne comme staffme.fr ou encore werevo.com qui est spécialisée dans le digital.

Néanmoins, certaines activités ne sont pas accessibles via ce statut, il faut donc bien se renseigner au préalable pour comprendre ce qu'il est possible d'envisager ou pas !

Un étudiant auto-entrepreneur ne sera par exemple par habilité à exercer les professions suivantes (liste non exhaustive) :

  • la réparation et l'entretien de voitures et des machines
  • les travaux relatifs à la construction et à la réparation des bâtiments
  • établissement, entretien et réparation des outils relatifs aux fluides ainsi que des matériels relatifs à l'alimentation en gaz
  • le ramonage
  • les soins esthétiques sans finalité médicale comme les esthéticiens et les coiffeurs
  • l'accomplissement des prothèses dentaires
  • la fabrication des produits frais à destination des boulangeries, boucheries, poissonneries, charcuteries et autres
  • les activités de maréchal-ferrant.

Des aides pour accompagner les jeunes AE

En tant qu'auto-entrepreneur, l'étudiant est éligible à l'ACRE : l'Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise. Il peut ainsi bénéficier d'une exonération partielle des charges sociales et d'un accompagnement durant la première année de son activité. Tout le processus de demande est indiqué sur la fiche pratique officielle de l'URSSAF.

Il peut aussi effectuer une demande de prime d'activité auprès de la CAF si ses revenus sont supérieurs à 78% du SMIC. Afin de s'assurer qu'il est bien éligible, un simulateur permet de faire le point sur la situation.

L'ACRE et la Prime d'activité sont cumulables avec la bourse sur critères sociaux du CROUS et les APL de la CAF. En revanche, votre déclaration de CA peut impacter le montant de ces dernières, voire les stopper. Si ces prestations dépendent usuellement de vos revenus N-2, elles sont censées être calculées sur les 12 derniers mois depuis 2020 (mais la crise du COVID-19 tend à retarder cette mise en place). Il est donc primordial de bien anticiper l'activité et le chiffre d'affaires pour garder le contrôle de la situation. De plus, si l'étudiant dépend du foyer fiscal de ses parents, alors ses revenus viendront s'ajouter à ceux du foyer : attention à ne pas provoquer une réévaluation des revenus du foyer.

 

 

Être étudiant auto-entrepreneur, c'est une véritable opportunité de grandir dans le monde du travail et de développer ses compétences, son réseau et sa compétitivité tout en arrondissant drastiquement ses fins de mois ! Pensez à myAE.fr pour gérer gratuitement la facturation de votre micro-entreprise.


Auto Entrepreneurs : v2.8.0 Correctifs des fonctionnalités


INSCRIPTION GRATUITE
Ouvrez un compte sur myAE